Les auteurs

Le salon ne pouvant avoir lieu cette année, voici malgré tout la liste des auteurs qui étaient invités.

Mohammed AÏSSAOUI
Les funambules (Gallimard)

AISSAOUI Mohammed 87A7393Photo F. Mantovani COUL 1 05.20aissaoui

Né à Alger en 1964, Mohammed Aïssaoui est journaliste au Figaro littéraire. Il est notamment l’auteur, aux Éditions Gallimard, de L’Affaire de l’esclave Furcy (prix Renaudot essai 2010) et de L’Étoile jaune et le croissant (2012). En 2020, il publie Les Funambules, en lice pour de nombreux prix littéraires. Suivant le parcours d’un héros dont le métier consiste à écrire la biographie d’anonymes, il évoque les destins d’hommes et de femmes en équilibre sur le fil de la vie.


Miguel BONNEFOY
Héritage (Rivages)

Bonnefoy 2020 copPatrice Normand Leextrabonne foy

Né en France, Miguel Bonnefoy grandit au Venezuela et au Portugal. En 2013, il est lauréat du prix du jeune écrivain avec Icare et autres nouvelles. Le Voyage d’Octavio, son premier roman, publié en
2015, est finaliste du prix Goncourt du premier roman. En 2016, il remporte avec Jungle le prix des lycéens et apprentis d’Île-de-France. En 2017, Sucre noir est finaliste du prix Femina. En 2018-2019, il est pensionnaire à la Villa Médicis. Son nouveau roman, Héritage, est paru en 2020.


Adrien BORNE
Mémoire de soie (JC Lattès)

BORNE cop Olivier Culmann Tendance floueborne

Tout au long de sa carrière de journaliste, Adrien Borne a volé du temps pour l’écriture et n’a jamais oublié sa Drôme. Ses filles n’ayant pas proposé de l’aider, Mémoire de soie est son premier roman, à trente-huit ans.


Elisabeth BRAMI

Elisabeth Brami est née à Varsovie après la guerre. Psychologue clinicienne, elle a exercé dans un Hôpital de Jour pour adolescents. Elle a écrit une centaine d’albums, romans, anthologies et essais pour enfants, adolescents et adultes, certains primés et traduits dans une quinzaine de langues.


Louise BROWAEYS
La dislocation (HarperCollins)

broawer copMelania Avanzatobrowaeys

Ingénieure agronome (diplômée de AgroParis Tech) et autrice, Louise Browaeys accompagne les organisations sur des sujets variés comme l’agriculture bio, l’alimentation saine, la RSE et la permaculture. Consultante, conférencière et facilitatrice, elle travaille sur les « trois écologies » : intérieure, relationnelle et environnementale. Elle est l’autrice d’une quinzaine de livres en lien avec l’alimentation saine, la transition écologique des organisations, la permaculture. La Dislocation (Harper Collins, 2020) est son premier roman.


Frédéric ENCEL
Mon dictionnaire géopolitique (Puf)

encel c simoncouv encel

Né à Paris en 1969, Frédéric Encel est géopolitologue, spécialiste du Moyen-Orient et du conflit israélo-palestinien. Professeur de relations internationales et de sciences politiques à la Paris School of
Business, maître de conférences à Sciences Po Paris, il est l’auteur d’un grand nombre d’essais et ouvrages de géopolitique parmi lesquels De quelques idées reçues sur le monde contemporain.
Précis de géopolitique à l’usage de tous (Autrement, 2013), Géopolitique du Printemps arabe (PUF, 2015), récompensé par le Grand Prix de la Société de Géographie, Géopolitique de la Nation France
(PUF, 2016) et Mon Dictionnaire géopolitique (PUF, 2017), dont il propose une nouvelle édition en 2019. En 2020, il publie Les 100 mots de la guerre dans la collection « Que sais-je ? »


Claire FERCAK
Ce qui est nommé reste en vie (Verticales)

FERCAK Claire photo 2019 Francesca Mantovani Editions Gallimard 0671fercak

Claire Fercak, née en 1982, vit et travaille à Paris. Elle est l’auteure de deux romans aux éditions Verticales, Rideau de verre (2007) et Histoires naturelles de l’oubli (2015). En 2020, elle a publié Ce qui est nommé reste en vie, où elle fait entendre les voix d’un groupe de patients hospitalisés en soins palliatifs, et saisit ainsi les derniers ressorts d’un élan vital.


Flavie FLAMENT
L'étreinte (JC Lattès)

Flavie Flament 2 cop Antoine Flamentflament

Flavie Flament est journaliste radio sur RTL. Elle est l’auteure des Chardons (Le Cherche Midi, 2011), témoignage sur la violence conjugale, et de Lulu la Mouette (Mango, 2015). En 2016, elle publie La Consolation qui a permis d’allonger le délai de prescription relatif aux crimes sexuels commis sur les mineurs. En 2020, paraît L’Étreinte (JC Lattès), un roman dans lequel un homme et une femme tombent amoureux à l’heure où ils ne peuvent plus se voir. 


Eric FOTTORINO
Dix-sept ans (Gallimard)

fottorino c Helie Gallimardfottorino

Né en 1960 à Nice, Éric Fottorino entre au journal Le Monde en 1986. Élu Directeur du journal en 2007, il devient l’année suivante président du directoire du groupe La Vie-Le Monde. Également écrivain, Éric Fottorino est l’auteur de plusieurs essais et d’une dizaine de romans récompensés par de nombreux prix, notamment le prix François-Mauriac de l’Académie française pour Caresse de rouge (Gallimard, 2004), le Prix Femina pour Baisers de cinéma (Gallimard, 2007) et le Prix des lectrices de Elle pour L’homme qui m’aimait tout bas (Gallimard, 2010). Avec son dernier roman Dix-sept ans (Gallimard, 2018), il livre la pièce manquante à la quête des racines et de l’identité au cœur de son œuvre et de sa vie.


Jérôme GARCIN
Le dernier hiver du Cid (Gallimard)

garcin c Helie GAllimardgarcin

Journaliste, critique littéraire, et écrivain né en 1956, Jérôme Garcin est l’animateur de l’émission culte de France Inter Le Masque et la plume. Il a été tour à tour directeur de la rédaction de L’Événement du Jeudi, rédacteur en chef des pages culturelles de L’Express, puis directeur adjoint de la rédaction du Nouvel Observateur, chargé des pages culturelles, depuis 1996. Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres, il est l’auteur de nombreux ouvrages publiés pour la plupart chez Gallimard, parmi lesquels Pour Jean Prévost, récompensé par le Prix Médicis essai en 1994, La Chute de cheval, qui obtient le Prix Roger Nimier en 1998, et Théâtre intime, prix France Télévisions en 2003. Le dernier hiver du Cid (Gallimard) est paru en 2019.


Paul GREVEILLAC
Art nouveau (Gallimard)

GREVEILLAC cFrancesca mantovani cgreveillac

Paul Greveillac est né en 1981. Il enseigne les sciences politiques. Il est notamment l’auteur des Âmes rouges, prix Roger Nimier 2016, et de Maîtres et esclaves, prix Jean Giono 2018. Avec Art Nouveau (Gallimard, 2020), il nous plonge dans le monde d’avant 1914, où Otto Wagner côtoyait Alfons Mucha, Béla Bartók ou Egon Schiele.


Mireille GROSJEAN (itinéraires normands)
La Normandie au temps des criminels (Charles Corlet)

grosjean


Cécile GUIDOT
Les volontés (JC Lattès

Guidot c Brigitte Baudessonguidot

Après une école de théâtre et des études de droit, Cécile Guidot devient notaire, spécialisée en droit de la famille. En 2019, elle publie Les Actes son premier roman, et premier volet d’une trilogie consacrée à la vie au sein d’une étude de notaires, montrant l’importance de ce lieu et de ces hommes dans les grands moments de la vie. Le deuxième tome, Les Volontés, est paru au printemps 2020.


Marius JAUFFRET
Le fumoir (Anne Carrière)

Jauffret cop Celine Nieszawer 005jauffret

Né en 1989, Marius Jauffret est l’auteur du Fumoir (Éditions Anne Carrière), un récit inspiré de son internement en psychiatrie. Retenu sans son accord comme 100 000 personnes par an en France, il en écrit l’attente, le doute, la peur, les rencontres cocasses, tristes ou tendres qu’il y fait.


Lola LAFON
Chavirer (Actes Sud)

Lafon c Lynn S.Klafon

Romancière et musicienne, issue d’une famille aux origines franco-russo-polonaises, Lola Lafon est l’autrice de cinq romans dont, chez Actes Sud, La Petite Communiste qui ne souriait jamais (2014), couronné par de nombreux prix littéraires, et Mercy, Mary, Patty (2017). Dans le domaine musical, elle compte à son actif deux albums : Grandir à l’envers de rien (Label Bleu/Harmonia Mundi, 2006) et Une vie de voleuse (Harmonia Mundi, 2011). En 2020, elle publie Chavirer.


David LE BAILLY
L'autre Rimbaud (L'iconoclaste)

LE BAILLY ALCOCK 032le bailly

David Le Bailly est grand reporter à L’Obs. Il est l’auteur de La Captive de Mitterrand (Stock, 2014, prix Roger-Nimier), roman-enquête sur Anne Pingeot, compagne de l’ombre de François Mitterrand. Dans L’autre Rimbaud (L’Iconoclaste, 2020), il met en lumière le frère méconnu du poète Arthur Rimbaud, effacé de l’image la photo la plus célèbre du poète comme de la mémoire familiale.


Simon LIBERATI
Les démons (Stock)

Liberati copClara Benadorliberati

Journaliste et écrivain, Simon Liberati est né à Paris en 1960. Il et l’auteur de dix livres, dont Jayne Mansfield 1967 (Grassset), prix Femina 2011, et Eva (Stock, 2015) unanimement salué par la critique. En 2020, il publie Les Démons (Stock), où il retrace la vie d’une fratrie nonchalante et fantasque dans la France des années 1960.


Eric LIBIOT
Clint et moi (JC Lattès)

LibiotcOlivierRollerlibiot

Eric Libiot est journaliste, ancien rédacteur en chef culture à L’Express, aujourd’hui chroniqueur à Lire et à France Inter. Il est notamment auteur d’une Petite mythologie des objets du quotidien, chez HarperCollins, en 2018. Clint et moi (JC Lattès), paru à la rentrée 2020, est son premier récit. 


Eloïse LIEVRE
Notre dernière sauvagerie (Fayard)

LIEVRE cop Richard Dumaslievre

Née à Agen en 1974, Eloïse Lièvre est écrivain et professeur. Elle a notamment publié Les Gens heureux n’ont pas d’histoire (Lattès, 2016). Elle vient de publier Notre dernière sauvagerie (Fayard), un récit dans lequel elle décrit et commente les photos qu’elle a prises de gens qui lisent dans le métro. Petite sociologie impromptue de la lecture et histoire intime d’une femme qui (re)découvre la liberté, son texte est une réflexion sur la place du livre dans nos vies.


Hugo LINDENBERG
Un jour ce sera vide (Christian Bourgois)

Lindenberg 2 c Alexandre Guirkingerlindenberg

Né en 1978, Hugo Lindenberg vit et travaille à Paris, où il est journaliste. Son premier roman, Un jour ce sera vide (Christian Bourgois, 2020), adopte le point de vue d’un enfant, un été en Normandie, dont il explore les méandres des sentiments et le poids des traumatismes de l’Histoire.


Sarah MANIGNE
Quitter Madrid (Mercure de France)

manigne c francesca mantovanimanigne

Née à Paris en 1976, Sarah Manigne travaille dans une école de cinéma. Après L’Atelier (Mercure de France, 2018), Quitter Madrid est son deuxième roman. Elle s’y interroge sur le pouvoir consolateur de l’art.


Anaïs MAQUINE DENECKER
La clé (Falaises)

MAQUINE DENECKERmaquine

Née à Rouen, Anaïs Maquiné Denecker est diplômée en « Mass Media / Mass Communication » de l’Université́ de Santa Barbara, en Californie. Elle est journaliste et productrice de télévision, et partage sa vie entre Paris et Deauville, où se déroule l’action de son dernier roman La Clé.


Gilles MARCHAND
Requiem pour une apache (Aux forges de Vulcain)

 marchand c Jose Canavate Comellas atstudio81gc9782373050905 280x409

Gilles Marchand est né en 1976 à Bordeaux. Ses premiers romans, Une bouche sans personne et Un funambule, l’ont imposé comme l’héritier d’un réalisme magique à la française, mêlant Boris Vian, Romain Gary et Georges Perec. Requiem pour une Apache est son troisième roman, publié après un recueil de nouvelles, Des mirages plein les poches (Aux Forges de Vulcain).


Abdelhafid METALSI
La colline à l'arbre seul (JC Lattès)

Metalsi Olivier Roller 4metalsi

Acteur et comédien, Abdelhafid Metalsi est notamment connu pour son rôle dans la série à succès Chérif sur France 2. Il a également joué dans L’Ennemi intime et Des hommes et des Dieux. Il est, depuis ses premières années au théâtre, passionné de littérature, et publie son premier roman, La Colline à l’arbre seul, dans la collection « La Grenade » aux éditions JC Lattès. 


Xabi MOLIA
Des jours sauvages (Seuil)

Molia cop John Foleymolia

Né à Bayonne en 1977, Xabi Molia est cinéaste et romancier. Il a réalisé trois long-métrages (8 fois debout, Les Conquérants et Comme des rois) et il est l’auteur d’une dizaine de livres, dont Les Premiers. Une histoire des super-héros français (Seuil, 2017). Des jours sauvages, paru à la rentrée 2020 réunit les derniers survivants d’une épidémie sur une île sauvage où se révèlent les aspirations contradictoires des uns et des autres.


Benoit NOEL(itinéraires normands)
Fernand Léger, un normand planétaire (BVR éditions)

NOeLjpgCouv Leger

Benoît Noël présente le livre qu’il a co-signé avec Maud Guichard : Cidre et Calvados en Pays d’Auge, ses biographies illustrées consacrées à Fernand Léger, Un Normand planétaire ; Marie Vassilieff, Mère Courage de Montparnasse, et à Daniel Wallard, le mythique pharmacien de la Pharmacie du Port de Trouville-sur-Mer. Ceci, sans oublier, sa dernière contribution au livre collectif : Fernand Léger : Lettres à Charlotte et André Mare présenté par Tristan Rondeau et préfacé par Michel Onfray.


Véronique OLMI
Les évasions particulières (Albin Michel)

OLMI cop Joel Saget AFPolmi

Originaire de Nice, Véronique Olmi vit à Paris. Comédienne, romancière et dramaturge, elle est notamment l’autrice de Bords de mer et Cet été-là. Son troisième roman, Bakhita, prix du roman Fnac 2017, a connu un succès retentissant en France comme à l’étranger. Son nouveau roman, Les Évasions particulières (Albin Michel, 2020) propose une traversée de la fin du XXe siècle et de son monde en pleine mutation. À travers la destinée d’Hélène, c’est de l’esprit révolutionnaire que s’empare le roman, en s’attachant au sort des jeunes et des femmes : de tous ceux qu’on n’écoutait pas jusque-là.


Sylvie PATIN
Claude Monet, sa passion pour les fleurs (Editions des Falaises)

patinpatin

Correspondant de l’Institut (Académie des beaux-arts), Conservateur général honoraire au musée d’Orsay, Sylvie Patin a consacré tous ses travaux à l’impressionnisme. Jongkind, Boudin, Berthe Morisot, Sisley, et en particulier Monet, aimèrent à planter leur chevalet sur la côte normande : leurs œuvres reflètent l’attrait que les peintres ressentaient pour Trouville, Honfleur, Le Havre, Sainte-Adresse…


Marylène PATOU-MATHIS
L'homme préhistorique est aussi une femme (Allary éditions)

patou

Marylène Patou-Mathis est préhistorienne, directrice de recherche au CNRS. Elle était co-commissaire de l’exposition « Neandertal » qui s’est tenue au Musée de l’Homme (Paris) en 2018. Dans L’Homme préhistorique est aussi une femme (Allary Éditions), elle pose les bases d’une autre histoire des femmes, débarrassée des préjugés sexistes, en s’appuyant sur les dernières découvertes en préhistoire.


Frédéric POMMIER
Le quart d'heure de célébrité (Equateurs)

POMMIER copAudoinDesforgespommier

Journaliste et écrivain, Frédéric Pommier est notamment l’auteur de Suzanne (Les Équateurs, 2018), très remarqué par la critique. Dans Le quart d’heure de célébrité, il brosse, avec humour et un sens tout particulier de l’humain, le portrait d’anonymes soudain devenus célèbres. En racontant leurs histoires, il raconte aussi notre époque.


François ROLLIN
Suis-je bête (Puf)

rollin

Diplômé de l’ESSEC, François Rollin est comédien, humoriste, écrivain et scénariste. Il fut le co-auteur de la série Palace, où il incarnait le Professeur Rollin. Il est aussi le roi Loth dans la série d’Alexandre Astier, Kaamelott. Inventeur des « Guignols de l’info » sur Canal+, avec Benoît Delépine et Jean-Marie Gourio, il propose actuellement « Rollin en roue libre », une performance d’improvisation totale. En 2020, il publie Suis-je bête ! L’héroïque Professeur Rollin foudroie la bêtise avec ruse et
modestie (PUF).


Francesca SERRA
Elle a menti pour les ailes (Anne Carrière)

Serra cop Celine Nieszawer serra

Née en 1983 à Ajaccio, Francesca Serra et journaliste et vit à Paris. Elle a menti pour les ailes (Éditions Anne carrière), son premier roman, a reçu le Prix littéraire du Monde. Dans cette fresque dédiée à la génération des milléniaux, elle saisit au plus près les pratiques numériques des adolescents et jeunes adultes et les interroge avec justesse et empathie.


Karine SILLA
Aline et les hommes de guerre (Editions de l'Observatoire)

CVT Aline et les hommes de guerre 1698

Née à Dakar, Karine Silla vit à Paris. Dramaturge, réalisatrice et scénariste, elle publie en 2020 son quatrième roman. Aline et les hommes de guerre convoque la destinée incroyable d’Aline Sitoé Diatta, qu’on surnommait la « Jeanne d’Arc » du Sénégal, et lui donne la place qu’elle mérite dans la grande Histoire.


Maud SIMONNOT
L'enfant  céleste (Editions de l'Observatoire)

SimonnotcopAudreyDufersimmonot

Née en 1979, Maud Simonnot a passé sa jeunesse dans le Morvan et plusieurs années en Norvège, qui l’ont inspirée pour son roman, L’Enfant céleste (L’Observatoire, 2020). Sa biographie de Robert McAlmon, La Nuit pour adresse (Gallimard, 2017), a reçu le prix Larbaud et a été finaliste du prix Médicis essai.


Catherine TERZIEFF
Les Terzieff, chronique d'une famille (L'Harmattan)

terzieff

Catherine Terzieff a réalisé de nombreux documentaires pour la télévision sur les femmes et leur combat, le monde du travail, l’architecture contemporaine, les arts plastiques, les photographes, les designers de notre époque. Elle fut également longtemps critique d’art. Suite à la mort de son frère, Laurent Terzieff, elle se consacre à l’écriture, et publie Les Terzieff (L’Harmattan) et Terzieff, mon frère (Le Bord de l’eau). 


Jean-René VAN DER PLAETSEN
Le métier de mourir (Grasset)

VANDERPLAETSEN 6458copJF PAGAvan der plaeten

Directeur délégué de la rédaction du Figaro Magazine, Jean-René Van Der Plaetsen fut casque bleu au Liban en 1985. Prix Interallié 2017 pour La Nostalgie de l’honneur (Grasset), il publie en 2020 Le Métier de mourir, un roman métaphysique, d’un romantisme échevelé, inspiré de la vie d’un personnage ayant existé, mais dont l’Histoire n’a pas retenu le nom.


Vinca VAN EECKE
Des kilomètres à la ronde (Seuil)

Van Eecke cop Frederic Aribitvan eecke

Née en 1975, Vinca Van Eecke vit à Paris, mais a passé une partie de son adolescence en milieu rural. Son premier roman, Des kilomètres à la ronde (Seuil, 2020) revient sur cette période de sa vie, dans un village assoupi, sur ces routes qui ramènent toujours au même endroit et offrent peu de perspectives à la jeunesse qui y tue le temps.


Angélique VILLENEUVE
La belle lumière (Le passage)

Villeneuve copBlitzvilleneuve

Angélique Villeneuve est l’auteure de plusieurs romans, dont Les Fleurs d’hiver (Phébus, 2014), Nuit de septembre (Grasset, 2016) et Maria (Grasset, 2018 ; Grand Prix Société des Gens de Lettres de la
Fiction). Elle écrit également pour la jeunesse. Son nouveau roman, La Belle Lumière (Le Passage), accorde une attention nouvelle au personnage de Kate, la mère d’Hélène Keller, cette jeune fille aveugle, sourde, muette et surdouée.

Identification

Identification OPAC

Recherche catalogue

A partir d'ici, vous pouvez lancer directement une recherche dans le catalogue

Aide

Mon panier

Aucune notice dans le panier